Greg in Wonderland

Genre : Humour

 

Pairings : Greg (les Experts) et moi ! Disclaimers : Bah... Les Experts et moi ! :)

 

_________________________________

 

 

Greg entra dans son appartement et accrocha sa veste au portemanteau, avant de s’étirer un instant. Il était légèrement engourdi, d’avoir bu un peu trop de champagne pour célébrer son admission à l’examen de la section scientifique. Passant la main dans ses cheveux à moitié décolorés en blond, il cria à la cantonade, en direction de la chambre où devait se trouver sa petite amie :

 

-Chérie ! Je suis rentré !

-Salut ! (Il entendait le rire d’Alice jusque dans sa voix, elle manigançait quelque chose.) N’entre pas dans la chambre pour l’instant, tu veux.

-Ouais, si tu veux. Je me sers un coca, t’en veux un ?
-Non merci.

 

Le silence se fit dans l’appartement, seulement ponctué des pas légers d’Alice quelques mètres plus loin. Greg prit une canette dans le frigo et alla s’affaler sur le canapé, allumant la télé dans le même geste.

 

-Sais-tu qui j’ai eu au téléphone il y a à peine vingt minutes ?

-Non, mais je suppose que tu vas me le dire rapidement.

Il but une gorgée de sa boisson, tandis qu’Alice ménageait son petit effet. Quand le suspense fut insoutenable, Greg se leva et alla se poster dos à la porte de la chambre.

 

-Allez, Alice, qui est ce que tu as eu ?

-La seule et l’unique Sara Seidel. Incroyable, non ?

 

Greg faillit tomber tant il était surpris. Pourquoi diable Sara avait-elle appelé Alice ? Et puis d’abord, comment avait-elle eu son numéro ? Aurait-elle par hasard fouillé dans le téléphone de Greg, pendant que celui-ci travaillait sur le tabac trouvé sur la scène de crime, la musique à fond dans les oreilles ?

 

-Et qu’est ce qu’elle t’a dit ?

-Elle m’a dit que tu étais reçu à ton examen, Greg.

 

Un bruit de serrure se fit entendre de l’autre côté, Greg devina qu’Alice venait tout juste de tourner le verrou de la porte de la chambre. Tout doucement, il appuya sur la poignée.
La pièce tout entière était plongée dans le noir. Quand il fit un geste pour allumer, Alice lui déconseilla de le faire, à l’aide d’un petit bruit mécontent. Quelque chose comme « ttt ! »

Les sens de Greg étaient en éveil, il avait ainsi constaté que le son provenait de la porte de la salle de bains, qui était ouverte. La lumière pâle d’un croissant de lune entrait par la fenêtre de ladite salle de bains, n’éclairant que la main d’Alice, laquelle tenait un objet métallique qui brillait d’une lueur douce. Greg ferma la porte derrière lui, le tressaillement d’Alice lui rappela qu’elle avait peur du noir depuis sa plus tendre enfance. Cette ambiance était très recherchée, elle faisait visiblement de gros efforts pour s’empêcher de paniquer.

 

-Alice ?

 

Ce que tenait Alice dans la main s’ouvrit dans un « clic ! » réconfortant et une flamme le surmonta. C’était un briquet, un Zippo pour être précis, et Greg aurait dû s’en douter.

La flamme du briquet bougea lentement, pour aller se poster devant le visage d’Alice, qui s’éclaira brièvement. Son rouge à lèvres était d’un violet sombre, ses cils étaient longs et semblaient toucher le bout de sa frange de cheveux noirs. De longues mèches raides et fines caressaient ses joues opalescentes, d’un blanc nacré. Elle avait fait de réels efforts de maquillage. Greg la trouva immédiatement magnifique. Elle alluma la cigarette qui se trouvait entre ses lèvres mi-closes, une Berkeley mentholée, dont l’odeur envahit immédiatement la pièce.

Puis, après avoir souri mystérieusement, elle fit descendre la flamme pour éclairer son corps. Ses formes langoureuses étaient soulignées par une lingerie des plus fines, tout en dentelle noire, composée d’un magnifique soutien-gorge pigeonnant qui rehaussait et sublimait son opulent 95D, d’un boxer orné de porte-jarretelles de cuir noir, et d’une paire de jarretelles en dentelle. Greg en eut le souffle coupé. Il était habitué à voir Alice en jupe à volants et débardeur amples, car en général elle préférait cacher ses formes. Cette nouveauté, cette façon d’assumer ses rondeurs, cela ne lui ressemblait pas vraiment, mais il adorait cela. Ça ne la rendait que plus belle encore.

Après avoir permis à Greg un examen global, elle alluma une bougie dans un candélabre qui se trouvait sur le bureau et s’approcha lentement de lui.

 

-Tu ne m’avais rien dit.

-Je n’en ai pas eu le temps.

 

Il était complètement ébloui, et elle le sentait. Et lui sentait que cela la ravissait. Car souvent elle n’avait pas conscience d’être désirable. Or, en cet instant, le désir de Greg vibrait presque dans l’air.

Elle glissa ses doigts aux ongles impeccablement vernis en noir dans les cheveux de Greg, sachant pertinemment qu’il adorait cela et ne pouvait y résister, tout en continuant de sourire, de son sourire si particulier, mystérieux et doux à la fois, comme si elle continuait à hésiter, même si près du but. Cela lui ressemblait tellement, ce doute permanent. Elle n’avait jamais eu confiance en elle. D’ailleurs, le côté ténébreux de la chose ne lui plaisait pas, Greg la sentait trembler, bien qu’elle semble parfaitement déterminée.

 

-J’adore ta lingerie, mon cœur. Je dois remercier Mademoiselle Fred ?

-Une fois n’est pas coutume, après tout nous avons quelque chose à fêter, n’est-ce pas ?

 

Greg acquiesça, se perdant dans les iris brun foncé d’Alice, laquelle glissa les mains sous son tee-shirt avant de le lui retirer d’un geste ample. Puis elle se pencha légèrement et l’embrassa une première fois, ne faisant que l’effleurer, le frustrant intentionnellement. Puis elle monta debout sur le lit, l’air de dire  « viens me chercher. » Ce qu’il fit.

Il retira rapidement son pantalon, les mettant à égalité, et grimpa à sa suite, l’attrapant par la taille pour la rapprocher de lui, l’embrassant passionnément. Ses doigts à elle coururent sur son dos à lui, laissant de légères marques rouges qu’il serait ravi de voir plus tard, et sur lesquelles ses amis seraient ravis de le charrier.

 

-Félicitations, Greg, pour ton examen, chantonna-t-elle à voix basse et amusée, tandis que Greg la poussait sur le lit afin qu’elle s’allonge.

Leurs rires résonnèrent un instant dans la pièce. Entreprenant de détacher les jarretelles avec ses dents, Greg ne put s’empêcher d’effleurer de ses lèvres avides la peau douce des cuisses d’Alice. Il avait toujours admiré cette peau qu’elle avait, douce absolument partout et sans aucun défaut ou presque. Il ne comprenait absolument pas comment cette fille pouvait se trouver laide.

Sous la caresse, elle se cambra légèrement, pour mieux s’offrir à lui, tout en soufflant doucement, un sourire mutin aux lèvres. Il décida finalement de ne pas faire dans la dentelle – c’était le mot juste – et arracha les jarretelles d’Alice en un tournemain, veillant cependant à ne pas les déchirer, histoire qu’elle puisse les remettre. Alice, de son côté, venait de tirer une latte pensive sur sa cigarette. Elle prit Greg par le menton et lui souffla la fumée directement dans la bouche. Il n’aimait pas particulièrement la fumée, n’étant pas fumeur lui-même, cependant cette saveur mentholée et glacée n’était pas désagréable, et surtout elle lui rappelait les baisers d’Alice.

Celle-ci éteignit la cigarette directement contre le bois de la table de nuit, puis prit à nouveau Greg par le menton et l’embrassa langoureusement, sa langue dansant habilement entre les lèvres de celui qu’elle aimait. Pendant ce temps, lui était occupé à détacher l’agrafe du soutien-gorge d’Alice, ce qui était laborieux car le baiser feu d’artifice qu’elle lui donnait ne l’aidait pas à se concentrer. Encore une fois, elle rit doucement.

 

-Je te trouble, peut-être ?

-Tu n’imagines pas.

 

Quand il réussit finalement, il en profita pour embrasser les épaules d’Alice, qu’il aimait par dessus tout car c’était l’endroit de son corps où la peau était la plus soyeuse. Alice ne se lassait pas de frissonner, le moindre contact de Greg lui donnant la chair de poule.

 

-Encore toutes mes félicitations, Greg… Réussit-elle à murmurer.

Et Greg se laissa glisser avec délectation avec Alice, vers le pays des merveilles…

 

Arisu~Cocaïne ®

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×